• les3corps

Sexualité, Plaisir & Médecine chinoise

Mis à jour : janv. 28


La Sexualité vu par les taoïstes ne se résume pas uniquement à la recherche de la procréation et du plaisir même si ce dernier représente une part importante de cet acte de partage.

C’est aussi pour eux une façon d’unir les deux principes universels complémentaires : le Yang masculin et fertiliseur et le Yin féminin et nourricier, l’objectif étant de faire circuler le Qi (l’énergie) et de faire remonter « l’essence de vie » des organes génitaux jusqu’au cerveau pour permettre lucidité, discernement et créativité.

Lors du coït, l’union de ces deux principes produit une alchimie interne permettant de prolonger la vie et de maintenir sa santé (les anciens taoïstes visaient l’immortalité), ainsi qu’une montée de l’énergie sexuelle.

Selon les enseignements de la médecine chinoise, la Sexualité est énergétiquement gérée par 3 organes différents : les Reins, le Maitre Cœur et le Foie.

Etudions le rôle de chacun d’entre eux.

Les Reins (et les corticosurrénales) :

Ce sont eux qui ont en charge la gestion énergétique des organes génitaux, de la maturation sexuelle et des pulsions qui y sont liées (le yang des reins) : la pulsion sexuelle (libido), la pulsion de survie (individuelle et de l’espèce humaine), la créativité (créer c’est enfanter de quelque chose).

Leur énergie liée au 2ème Chakra est indispensable à la sexualité.

Chez la femme, la pratique sexuelle recharge l’énergie yang des reins et stimule la production de liquides organiques alors que pour l’homme, la perte de sperme va au contraire occasionner de grosses pertes énergétiques (le sperme étant riche en « Jing » : principe vital, concentré d’énergie), c’est pour cela que les anciens taoïstes avaient développé des techniques par le travail du périnée et de la respiration permettant d’atteindre l’orgasme sans éjaculer (il y a en effet un petit laps de temps entre les 2). Ces techniques élaborées développaient pour les hommes 6 façons différentes d’insérer leur « tige de jade » et 9 façons de le remuer ainsi que 10 façons de l’accueillir pour les femmes.

Chez la femme l’essentiel de la perte de Jing se fera principalement lors de l’accouchement et de l’allaitement.

La femme devra également veiller à une bonne gestion de ses 4 archétypes (les différentes facettes de la femme qui en font un être complexe, chaque femme ne se résumant pas à une mère ou à une séductrice) liés aux ovaires et à l’utérus en prenant soin de respecter chacune de ces phases constitutives et en faisant en sorte qu’aucune d’entre elle ne prenne le pas sur les 3 autres :

  • L’archétype « sorcière » correspond à la capacité d’une femme à pouvoir se ressourcer, à se reposer, à aller vers l’introspection (cette phase correspond à la semaine des menstruations)

  • L’archétype « vierge », c’est l’aspect combatif de la femme, qui correspond au renouveau (cette phase correspond à la semaine suivant les menstruations)

  • L’archétype « déesse mère », c’est l’aspect maternel ainsi que l’aspect créatif (cette phase correspond à la période d’ovulation)

  • L’archétype « enchanteresse » qui représente la séduction, la sensualité, la sexualité. (cette phase correspond à 4ème semaine du cycle)

Pour une bonne énergie sexuelle des Reins : attention à l’alimentation froide (glaçons, boissons fraiches, trop de crudités…), à la fatigue (les reins étant notre « batterie énergétique ») et aux abus sexuels qui pourront fatiguer les Reins et ainsi occasionner lombalgie, douleurs articulaires, fatigue…

A ce propos, Voici les conseils donnés en chine sur la fréquence des rapports :

Avant 20 ans, il faudrait éviter d'avoir une expérience sexuelle, car les fonctions ne sont pas encore entièrement arrivées à maturité,

A 20 ans, il ne faut pas avoir une sexualité continuelle et abusive. Il est conseillé de pratiquer l'acte sexuel 1 fois tous les 2 jours,

A 30 ans, 1 fois tous les 3 jours,

A 40 ans, comme si on comptait de l'argent avec ses cinq doigts, 5 fois par mois,

A 50 ans, comme si on visitait les tombeaux taoïstes (en Chine, c’est le jour de la pleine lune et le jour de la nouvelle lune) 2 fois par mois,

Après 60 ans, comme si on fêtait le nouvel an chinois, 1 fois par an.

Voyons maintenant le rôle du Maitre Cœur dans la sexualité :

Les chinois considèrent le Maitre Cœur comme la fonction du Cœur nous permettant de nous réjouir, de nous relier à la vie, c’est le côté pétillant et fun lié à la joie et à la danse, c’est aussi lui qui rythme les fonctions parasympathiques.

L’expression optimale de son énergie se fait par la joie et par les plaisirs, le partage étant une de ses qualités (le méridien du MC chemine du centre de la poitrine vers la paume des mains dans un mouvement d’ouverture vers l’autre).

Ainsi en matière de sexualité, c’est lui aussi qui va gérer les notions de plaisir et de partage avec notre partenaire permettant ainsi de dilater l’œuf énergétique et d’augmenter le taux vibratoire ; l’excitation se fera alors par la stimulation de l’ensemble des organes sensoriels et permettra la montée de l’énergie sexuelle vers le haut et sa répartition, nécessaire pour parvenir à la quintessence de l’orgasme.

Il est donc primordial d’accorder un intérêt particulier à la qualité de présence à l’autre ainsi qu’à soi-même, de savoir apprécier le toucher d’une caresse, la vue d’une courbe, le goût d’un baiser, l’odeur de la peau, les sons émis par son partenaire…

Attention aux émotions liées au Poumon/métal telles que honte, culpabilité, mauvaise image de soi (dont la physiologie énergétique est plombante) souvent dictées par la société, l’éducation, la religion… et qui empêchent cette énergie sexuelle de monter au MC.

Une sexualité épanouie et saine dépend donc du bon fonctionnement concomitant des Reins et du Maitre Cœur mais comme nous allons le voir maintenant, un autre organe tient aussi une place prépondérante dans la sexualité en y conférant un aspect beaucoup plus trouble : le Foie.

Il y a un lien direct reliant le Foie aux organes génitaux et à la sexualité sur tous les plans :

  • Physiquement : le méridien du Foie, son méridien tendino-musculaire (jing jin) ainsi que son Luo (méridien transverse) passent au niveau des organes génitaux,

  • Emotionnellement : Le Foie est énergétiquement en charge du désir lié au Hun (entité psychique du foie), mais une fois ce désir assouvi il engendre perpétuellement un nouveau désir…nous amenant à la frustration

  • Mentalement : le foie nous pousse à une sexualité teintée par les notions de contrôle et de domination (dont il a la charge) qui poussées à l’extrême peuvent donner des pratiques telles que le sadomasochisme.

Dans le cas d’une sexualité dirigée par le Foie, l’acte sexuel représentera une envie de soulagement par libération d’énergie sexuelle (parfois de manière violente ou agressive), souvent dictée par les conditionnements psycho-affectifs vécus par l’individu auxquels le Foie est particulièrement sensible.

L’excitation devient une excitation mentale liée aux fantasmes et souvent virtuelle (et non sensorielle), souvent stimulée par des images mentales véhiculées par la pornographie (stimulation yang qui consomme l’énergie claire de claire destinée aux organes sensoriels), le cerveau s’habitue à être stimulé et il lui en faut de plus en plus créant ainsi de la frustration.

La sexualité se limitera alors à une occasion de débander une tension interne contraignante.

Le sentiment de séparation, de non communication sensorielle, laisse l’individu sur sa faim, sur un manque qu’il faudra combler en réitérant l’acte, privilégiant la quantité à la qualité.

La perte énergétique de Jing (sperme, principe vital) ne sera pas compensée par une assimilation d’énergie émotionnelle de partage avec l’autre (rôle du Maitre Cœur), ce qui entraine des vides d’énergie qui affectent le foyer supérieur (Cœur et Poumons sont atteints) : soupirs, peau sèche, défaillance de la clarté d’esprit et de la volonté…

Il est donc essentiel afin d’épanouir sa sexualité de régler l’ensemble des problématiques psycho-émotionnelles liées au Foie (notion de contrôle, gestion de la pression, irritabilité, frustrations, gestion de l’autorité, gestion des projets…).

Il existe certains exercices (proposés lors de nos formations) permettant de nettoyer et assainir sa sexualité tels que les bastrika dans l’axe MC/R par exemple.

Certains points d’acupuncture peuvent aussi être stimulés et massés pendant la sexualité pour plus de plaisir : 4RM guan yuan, 5RM Shi Men, 1DM Chang Qiang, 12F Ji Mai…

Au niveau de l’alimentation on privilégiera des aliments stimulants pour le yang des reins tels que les moules séchées, les crevettes, les noix, la livèche, le poireau, le fenouil, les pistaches, la réglisse, l’anis étoilé… ainsi que les aliments activant la circulation sanguine (pour assister les Reins et le Maitre Cœur tous les deux en charge énergétiquement de la propulsion du sang) tels que poivre, piment, menthe, gingembre, safran…


L'ensemble de ce site relève des législations françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.

Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents iconographiques et photographiques.